SEXOTHERAPIE  selon l’approche innovante et intégrative de l’académie du Sexocorporelle

(www.sexocorporel.fr)
Cette approche  permet la prise en charge de difficultés d’ordre sexuel d’origine non organique. (contrairement à La sexologie qui est l’étude scientifique de la sexualité et de ses troubles organiques, donnant le plus souvent lieu à une prescription médicamenteuse.)

Il s’agit d’une thérapie brève Cognitivo-Comportementale mise au point par le Pr. Jean Yves Desjardins  psychologue et sexologue canadien, fondateur du premier département de sexologie à l’Université de Montréal) .

Elle permet d’apprendre à devenir autonome dans la compréhension des mécanismes qui régissent notre vécu sexuel , pour ne pas se limiter à un potentiel de guérison par voie médicamenteuse

Le but étant de désapprendre pour réapprendre autrement.
En soulignant les lignes de force de votre fonctionnement global et en dégageant « Votre logique de système », vous cheminerez d’une activité sexuelle automatique et reflexe vers une sexualité consciente vous redonnant les clés de l’autonomie.

  • Chez l’Homme
  • Chez la femme
Trouble de l’érection  Troubles de l’excitation sexuelle
Troubles de l’éjaculation précoce, ou rapide, ou retardée ou bloquée Douleur à la pénétration
paraphilies (fétichisme, exhibitionnisme, etc.)

 

Difficultés d’atteindre l’orgasme
problèmes de compulsions sexuelles (Donjuanisme, exhibitionnisme, liées à Internet, etc.) douleurs lors de la pénétration (vaginismes et dyspareunie)
difficultés à se sentir un homme, y compris transsexualisme

 

difficultés à se sentir une femme, jusqu’au transsexualisme

Troubles de désir et du plaisir
Questions autour des abus sexuels
Difficulté en lien avec l’orientation sexuelle

Difficultés relationnelles :
Jalousie, agressivité, relations extra conjugales

 

Déroulement d’une sexotherapie :

Une phase de bilan en 2 ou 3 consultations ( durée des séances 1H30 ) qui permettra d’évaluer précisément les différentes composantes intervenants dans votre santé sexuelle ; et de dégager :

  • la logique de votre système de fonctionnement qui vous a amené a votre trouble
  • les limites que vous souhaiter dépasser , et de poser les axes de progression .
  •  vos ressources et lignes de forces qui seront conservées et sollicitées pour regagner un mieux être

Une phase de mise en oeuvre d’un plan de traitement sexoclinique : ( Durée des séances : 1 heure)

Les séances de travail permettront

  • de s’entendre sur les premiers objectifs à atteindre quant ils sont multiples
  • de visiter les nouvelles habiletés tant cognitives que corporelles à acquérir pour changer son système de fonctionnement actuel.

les consultations peuvent être individuelles comme en couple.

la durée de la thérapie et le nombre de séances ne peuvent être déterminés à l’avance, variant selon le trouble, l’implication du patient dans l’avancée de son travail tant durant les séances qu’entre les RDVS.

Cadre de la sexothérapie :

Traitant de sujet intime, la relation de confiance est une base indispensable au processus relationnel et thérapeutique .
pour permettre cela, je m’engage a vous recevoir dans un cadre dégagé de tout jugement
le travail pouvant impliqué le corps , la sexothérapeute ne peut et ne doit pas poser de gestes inadéquats vis-à-vis de la personne qui vient lui demander de l’aide. Encore moins faire des avances sexuelles verbales et/ou physiques .